Comment préparer le sol pour gazon synthétique ?

Dans l'installation d’un gazon synthétique, la phase de préparation du sol est à la fois la phase la plus importante et sans doute aussi la plus longue. Elle nécessite patience et rigueur si vous voulez ne pas avoir à retoucher votre terrain aussi longtemps que durera votre gazon synthétique, soit au moins une dizaine d’années. Découvrez dans ce court article, les étapes indispensables à la préparation de votre terrain avant la pose de gazon artificiel

Débarrassez le sol des mauvaises herbes et des cailloux

Cela peut paraître évident, mais il n’est pas possible de poser un tapis de gazon synthétique directement sur une pelouse naturelle existante. Ce faisant, vous prendriez deux risques.

Le premier est que l’herbe naturelle pousse à travers le gazon synthétique en perforant sa semelle, et donc en l’abîmant. Créant ainsi, un étonnant mélange des genres, dont l’utilité, ne semble pas évident.

Le second risque est que l’herbe naturelle ainsi étouffée ne pourrisse juste sous le gazon synthétique, créant un écosystème microbiologique fort désagréable.

Mieux vaut donc ne pas prendre le risque… et procéder de la manière la plus appliquée possible au désherbage de votre terrain. D’ailleurs, bien que les ventes de gazon synthétiques explosent au printemps, soit avec l’arrivée des beaux jours, c’est sans doute à l’automne que le désherbage est rendu le plus facile. Quitte à choisir, privilégiez donc cette période de l’année. 

Désherber sa pelouse naturelle pour mettre du gazon

Pour cette étape, il existe une flopée de méthodes auxquelles vous pouvez avoir recours : le désherbage chimique, d’abord. Sans doute la méthode la plus simple, mais qui n’a plus vraiment la cote à cause de la pollution des sols qu’elle engendre. Il y a également le désherbage manuel, qui respecte le mieux l’environnement et qui convient parfaitement pour les surfaces de petite taille à l’aide d’une gouge ou d’une binette. Depuis quelques années et avec le recul des herbicides chimiques, d’autres méthodes se sont démocratisées, notamment le désherbage à l’eau chaude, à la vapeur ou le désherbage thermique. 

Aplatissez et compactez le sol 

Sous votre futur gazon synthétique, il faudra que votre sol soit parfaitement lisse et compact. En effet, un creux dans le sol ou à l’inverse une butte risquerait d’abîmer la semelle du gazon artificiel, voire d’entrainer une déchirure de la semelle du gazon. Et que dire de l’idée de se prendre les pieds dans le tapis ! 

labourer son sol pour poser du gazon synthétique

Pour ce faire, labourez le sol sur une dizaine de centimètres de profondeur, puis ratissez et aplanissez à l’aide d’une règle de maçon. Pour un résultat optimal, vous pouvez même ajouter une couche de sable de quelques centimètres (entre 2 et 5 centimètres d’épaisseur). Découvrez dans cet article le rôle du sable dans la préparation du sol et comment calculer la bonne quantité de sable à appliquer. 

Enfin, terminez l’opération en compactant le sol à l’aide d’un rouleau ou d’un compacteur manuel. 

Appliquer un géotextile 

C’est la dernière étape et après, promis, vous pourrez enfin poser votre gazon synthétique. Une fois le sol compacté, propre, désherbé et parfaitement lisse, déroulez une bande de géotextile sur toute la surface qui sera recouverte par la pelouse artificielle. Il est même préférable de déborder un peu. Ce géotextile aura pour mission d’empêcher les mauvaises herbes dont les graines sont encore enfouies dans le sol, de germer et de transpercer le tapis. 

Dans le même thème : 

Comment entretenir un gazon synthétique ?

Quand poser du gazon synthétique ?

Nouveau compte S'inscrire